Saison 2019/2020
CHAMPIONNAT REGIONAL 2
9ème Journée
FC Chauray(b)  1 - 2  Moncoutant SA
Capture-d’écran-2020-02-03-à-09.35.10-mi
© (Photo cor NR, J.C.)

Art. NR le 03/02/2020

 

le réalisme de Chauray (b) a fait la différence contre Moncoutant

CHAURAY (b) - AS MONCOUTANT : 4 - 1 (MT: 2 - 0)

 

Disputée sur le synthétique de René Gaillard, grâce à la diligence de la mairie de Niort, des Chamois Niortais et des dirigeants moncoutantais, que l'entraîneur chauraisien Guillaume Galateau tenait tous à remercier, cette rencontre, entre deux formations qui avaient plutôt bien commencé l'année, s'est avérée être un bon cru. Plus pragmatiques dans les zones de vérité, les Chauraisiens font la bonne opération mais le score final (4-1) est bien trop sévère pour les hommes d'Anatole Turpeau, dont le seul tort aura été de se montrer particulièrement inefficaces devant le but du portier chauraisien, Elwan Gatineau.
Etrennant en début de partie un original 3-4-3, les Chauraisiens démarraient tambour battant et Haris Alic ne tardait pas à ouvrir le score sur une somptueuse frappe enroulée qui trouvait la lucarne opposée de Chebrou (1-0, 8e). Pas ébranlé par ce coup de canon, Moncoutant réagissait aussitôt pour se procurer les meilleures opportunités d'un premier acte très enlevé. Mais ni Bernard, seul aux 6 mètres (15e), ni Aubry repris à la dernière seconde par Jauzelon (25e), ne parvenaient à concrétiser les temps forts moncoutantais.
Alors que la pause se profilait, c'était même Chauray qui réalisait le très bon coup : un ballon mal maîtrisé par Chebrou profitait à Ouattara, aussitôt déséquilibré par le dernier rempart moncoutantais. Medin Alic ne se faisait pas prier pour transformer en force le penalty (2-0, 44e).
C'était très dur à encaisser pour les joueurs du Bocage qui pourtant continuaient de se montrer très dangereux à la reprise. Aubineau (46e), Bernard (57e) et surtout Marolleau (tir sur la transversale à la 69e) étaient à deux doigts de réduire l'écart, mais c'était au contraire Haris Alic qui, sur la contre-attaque, tuait tout suspense en ajustant posément Chebrou (3-0, 70e). Le virevoltant latéral Ouattara corsait même l'addition dans la foulée sur un déboulé ravageur (4-0, 73e). Bien articulés autour d'Issa Makalou impérial en défense centrale et du jeune milieu Arthur Videau à l'activité débordante, les Chauraisiens avaient fait preuve d'un froid réalisme. Anecdotique, la réduction du score moncoutantaise par Guéret (4-1, 88e) avait au moins le mérite de récompenser les innombrables efforts des joueurs d'Anatole Turpeau.
 
 

à chaud

Guillaume Galateau (entraîneur de Chauray) : « Deux victoires de suite, ça fait du bien. C’est une belle performance face à une bonne équipe. Notre victoire est logique mais le score est sévère. »


Anatole Turpeau (entraîneur de Moncoutant) : « Le match était d’un très bon niveau. Le score est très sèvère, car on encaisse des buts pendant nos temps forts. C’est peut-être exagéré de dire ça, mais peut-être qu’un match nul aurait mieux reflété la réalité. » 

 

 Site créé par Michel D.  

Administrateur   :  Michel Dubus

  • Facebook Social Icon

Email   :  fcchauray@orange.fr

Rejoingnez  nous sur faceboock:

              Les Horaires du Secrétariat                                                                                                      Nous Contacter

              Lundi :                                                                                                                                         Adresse

              Mardi :                                                                                                                                         29 Rue du stade

              Jeudi :                                                                                                                                     

              Vendredi :                                                                                                                                   79180 CHAURAY