Régional 1
23ème Journée 
FC  CHAURAY   1 - 2   CS FEYTIAT
51948632262_4d6f1d0186_b.jpg

Photos Michel D  - FCC - Feytiat  Le 19 Mars 2022

Art. NR Deux Sèvres du 21 Mars 2022

Défaite frustrante pour Chauray face à Feytiat

 

Chauray : 1 Feytiat : 2

La fiche

Mi-temps : 0-2.
Buts : Metois (71e) pour Chauray ; Poingt (5e, 45e) pour Feytiat.
Avertissement : Poingt (63e) (carton blanc) à Feytiat.

 

La mauvaise passe continue pour Chauray avec une nouvelle défaite 2-1 sur leur pelouse face à Feytiat, il faudra un sursaut d’orgueil rapidement pour les Chauraisiens avant que la situation ne devienne critique.

Sur une pelouse impeccable, les Chauraisiens avaient pour objectif de renverser les ambitions de montée des Feytiacois. Mais visiblement pas assez concentrés, ils se font surprendre dès la 5e minute avec une très belle combinaison de Feytiat sur un corner joué au sol (0-1, 5e). Si le début de match s’est montré plutôt intéressant avec une volonté de jouer des deux équipes, la suite s’est par moment révélée être un peu plus terne. Feytiat s’est ensuite mis à accélérer le rythme et ressortir est devenu bien plus dur côté Chauray. Emeric Poingt transforme ensuite superbement un coup-franc bien placé aux 20 mètres et vient célébrer son doublé en invectivant le public déjà bien en colère (0-2, 45e). Un sacré coup sur le crâne des Chauraisiens juste avant la mi-temps.

En seconde mi-temps c’est un tout autre match auquel on assiste. Chauray semble avoir changé de dispositif pour ce qui s’apparente à un 4-4-2 à plat et Feytiat en profite pour arrêter de jouer. Les imprécisions techniques commencent cependant à se multiplier pour Chauray et au moment où l’on pense que marquer va devenir mission impossible, Dupouy envoie une transversale sublime en profondeur pour Metois qui contrôle et finit parfaitement (1-2, 71e).

 

Chauray pousse mais n’égalise pas

 

De quoi enflammer les 20 dernières minutes de ce match qui prennent rapidement une allure d’attaque-défense, qui se révélera finalement n’être qu’un pétard mouillé tant les Chauraisiens ont manqué d’inspiration.

Antony Gauvin forcément frustré par le résultat note tout de même la prestation correcte de ses joueurs s’en pour autant s’en ravir : « Le problème c’est que la satisfaction se fait avec la victoire et aujourd’hui on a encore une défaite, une défaite qui cumule trop de défaites. Oui on a la possession du ballon, on se créé des occasions mais on se prend deux buts sur coup de pied arrêté et on n’arrive pas à marquer des buts donc c’est toujours la même constante. Il y a un mieux dans l’état d’esprit mais tant qu’on n’a pas les résultats c’est toujours insuffisant. Maintenant on fait des prestations qui sont correctes mais qui ne suffisent pas pour avoir la victoire. »

Les Chauraisiens qui avaient pourtant si bien commencé la saison doivent désormais se relever très vite pour éviter la catastrophe. Rendez-vous dès le week-end prochain à La Rochelle pour sortir la tête de l’eau.

Galerie Photos >>>ICI<<<

 

Réginald Marie centrefrance

Les Feytiacois ont décroché un précieux succès sur la pelouse de Chauray samedi soir (2-1). Désormais installé dans le top 4, le CSF peut voir plus haut.

 

Les hommes de Stéphane Roussy ont enfoncé un peu plus une formation de Chauray en plein doute samedi soir. Dans les Deux-Sèvres, les Haut-Viennois ont su se montrer efficaces à des moments-clés pour s’offrir un sixième succès en huit rencontres en 2022.

Les Feytiacois ont construit leur victoire dès les premiers instants du match. A la conclusion d’une belle combinaison sur corner, Emeric Poingt lançait idéalement le CSF (0-1, 5e). Efficace, Feytiat doublait la mise juste avant le repos grâce une nouvelle fois à Poingt. Le joueur offensif de 25 ans envoyait un maître coup franc de 25 mètres dans la lucarne chauraisienne (0-2, 44*).

« Le roseau a plié mais il n'a pas rompu »

Au retour des vestiaires, les Haut-Viennois subissaient face à des Chaurai-siens beaucoup plus entreprenants. « Heureusement que nous avions deux buts d’avance à la mi-temps car la deuxième période a été beaucoup plus difficile, explique Stéphane Roussy.

On a affronté l’une des équipes qui joue le mieux dans la poule. Chauray a un gros potentiel et n’est pas à sa place (11*) dans ce championnat. »

Les joueurs de l’ex-pro Antony Gauvin trouvaient logiquement la faille à moins de vingt minutes de la fin sur une action rondement menée conclue par Métois (1-2, 71*).

Relancés, les Chaurai-siens tentaient d’arracher le point du nul. Sur un dernier coup franc dans les arrêts de jeu, Quentin Brun sortait une parade décisive. « Le roseau a plié mais il n'a pas rompu, image Stéphane Roussy. On a beaucoup souffert,

on s’est serré les coudes pour décrocher cette victoire. Grâce à un gros mental, on a montré une nouvelle fois que l’on pouvait tenir des résultats dans la difficulté. »

Désormais quatrièmes, les Feytiacois comptent poursuivre leur ascension samedi prochain face à l’actuel troisième Saint-Jean-d’Angély. Pour le coach du CSF, « si on veut continuer à avancer, il faut enchaîner les victoires. On mettra toutes nos forces dans la bataille pour pouvoir terminer le plus haut possible ». 

51948632072_d614830902_b.jpg

Photos Michel D  - FCC - Feytiat  Le 19 Mars 2022