National 3.
Antony Gauvin nouvel entraîneur du FC Chauray 

Credit Photo FootAmateur

Dernier du National 3 Nouvelle-Aquitaine, le FC Chauray a décidé de remplacer Bastien Hinschberger par Antony Gauvin.

Samedi dernier, le FC Chauray aobtenu son premier point de la saison face au Limoges FC (0-0). Après sept défaites initiales, le club des Deux-Sèvres se donne un peu d’air même s’il reste à sept longueurs du premier relégable. Toujours qualifié en coupe de France – il affrontera les Chamois Niortais (Ligue 2) – le club a néanmoins décidé de changer certaines choses dès cette semaine.

« À la suite de notre début de saison compliqué nous nous sommes interrogés avec le comité directeur sur la suite à donner à notre saison. Nous touchons les limites de la double casquette entraîneur/joueur qui plus est à ce niveau de N3, explique Bastien Hinschberger dans un communiqué sur la page Facebook du club. De fait d’un commun accord et dans l’intérêt du club, nous avons décidé me concernant que je me consacre sur mon rôle de joueur. »

Antony Gauvin, un entraîneur d’expérience.

Celui qui avait pris la suite de David Ferreira en mai 2015 s’arrête donc après trois saisons à la tête de l’équipe. 

« Je tiens à remercier le FC Chauray pour cette première expérience d’entraîneur aussi enrichissante qu’usante parfois ! a-t-il ajouté. Maintenant place au championnat avec un maintien qui sera difficile à accrocher mais pas impossible (seulement 3 pts de moins que la saison dernière à la même époque). » 

Il est remplacé par Antony Gauvin, qui n’avait pas été conservé par le Vendée Fontenay Foot (N2) en fin de saison dernière.

C’est donc un entraîneur d’expérience qui débarque au FC Chauray qui a aussi un septième tour de coupe de France à jouer dans dix jours contre les Chamois Niortais (Ligue 2).

************

Art. NR du 08 Nov. 2018

Gauvin succède à B. Hinschberger

 

Les Chauraisiens remplacent B. Hinschberger (qui reste joueur) par un nouvel entraîneur, Antony Gauvin, bien connu des Chamois Niortais notamment.

Faute de résultats en championnat, où le club du président Fabien Brosseau n’a récolté qu’un seul petit point en huit journées, une décision conjointement prise entre Bastien Hinschberger et sa direction vient d’avoir lieu. Le désormais ex-coach du FC Chauray se concentrera uniquement à sa carrière de joueur. 
« Après la défaite à Poitiers, explique Bastien Hinschberger, on s’était interrogés avec les dirigeants, sur la suite à donner pour pouvoir faire rebondir un club, qui avait déjà lutté pour sa survie toute la saison dernière. Nous avions décidé de nous donner deux matchs de répit, au bout desquels je mettais ma tête en balance. »


C’est un retour à la case départ pour A. Gauvin

 

Mais les résultats escomptés ne sont pas arrivés. « J’avais un statut d’entraîneur-joueur, où je disputais beaucoup de matchs, il m’a été compliqué d’amener ce petit quelque chose qui manquait pour franchir un palier. » A sa décharge, souvenons-nous que B. Hinschberger avait accepté cette double casquette, seulement âgé de 27 ans, et sans expérience de cette fonction si délicate, surtout à ce niveau. 
« Cette décision de faire venir Antony Gauvin, commente le président Fabien Brosseau, s’est réalisée dans un climat serein et bon enfant, en parfaite entente avec Bastien. J’en profite pour louer l’excellent travail qu’il a réalisé depuis trois ans. Il n’est pas le seul responsable de la situation actuelle. Joueurs et dirigeants, assumons nos responsabilités. »
Quant à l’heureux élu, il mesure l’ampleur de la tâche qui l’attend, tout en ne pouvant refuser une offre de la part d’un club qui lui est cher. « J’ai débuté au FC Chauray en jeunes jusqu’à l’âge de 13 ans, sourit le nouveau coach. J’ai même joué avec l’actuel président. » Avant de rejoindre les Chamois Niortais, où son père Bernard avait fièrement défendu les couleurs dans les années 70, pour y démarrer une carrière professionnelle. 150 matchs sous les couleurs niortaises, avant de rejoindre Saint-Étienne, Nice puis Lorient, avec qui il remportera la Coupe de France 2002, pour finir son parcours à Brest. 
« Mon premier objectif consistera à faire retrouver de la confiance à un groupe fragile psychologiquement, conclut-il. Que les joueurs retrouvent le plaisir et l’envie de se battre les uns pour les autres. Lors de ma première séance, j’ai vu des jours concernés et appliqués. Il nous reste quatre matchs jusqu’au 15 décembre, pour se rapprocher du premier relégable. Je donnerai toute mon énergie pour faire retrouver son réel niveau à cette équipe. »
La prochaine rencontre à Bressuire place déjà la barre très haut.

 Site créé par Michel D.  

Administrateur   :  Michel Dubus

  • Facebook Social Icon

Email   :  fcchauray@orange.fr

Rejoingnez  nous sur faceboock:

              Les Horaires du Secrétariat                                                                                                      Nous Contacter

              Lundi :                                                                                                                                         Adresse

              Mardi :                                                                                                                                         29 Rue du stade

              Jeudi :                                                                                                                                     

              Vendredi :                                                                                                                                   79180 CHAURAY