Coupe de France
7ème Tour
FC CHAURAY    0 - 1    AVOINE CHINON
(MT: 0-0)
312100242_538629644936500_5466348519119715609_n (1).jpg
52463372322_3d4fd38682_h.jpg

Photo Michel D. FCC-AVOINE

Art. NR du 30/10/2022

Chauray sorti sur le fil par Avoine

 

Chauray - Avoine OCC : 0-1

Après une rencontre équilibrée et animée, les joueurs d’Armand Raimbault se sont imposés en toute fin de match face à de courageux Chauraisiens.

 

C’est sur un but litigieux, concédé à deux minutes de la fin, que les

Chauraisiens sc sont fait éliminer par des Avoinais qui n’ont rien lâche.

La frustration était grande et visible sur les visages des joueurs de Chauray après le coup de sifflet final.

On ne saura jamais vraiment si la reprise de Sakhi a réellement franchi la ligne. Mais il en est ainsi et les 723 spectateurs présents ont assisté à un vrai match de coupe.

Une rencontre, dont le coup d’envoi avait été donné par Olivier Moron.

 

Blancheton a retardé l’échéance

 

Ce sont les Chauraisiens qui se procuraient la première occasion, mais le centre de Festino ne trouvait pas preneur (2e).

Avoine Chinon réagissait instantanément. Sur un centre repris en deux temps par Traoré, le gardien chauraisien Blancheton se jetait dans les pieds de l’attaquant et prenait un coup sur la tête, ce qui provoquait un arrêt de jeu de plus de cinq minutes. Quelques minutes plus tard, ce dernier était heureux de voir la tête décroisée et rabattue de Traoré fuir le cadre de peu (12e). Alors que les visiteurs se montraient pressants, c’est pourtant Gagneur qui déclenchait une frappe en pivot de trente mètres, non cadrée (15e).

La lutte était âpre et personne ne lâchait. Un coup franc de Trachi était repoussé par le gardien d’Avoine (Gozan), tel un volleyeur (27e). Il déviait peu après, du bout des doigts, un corner direct de Toumin (28e), avant de se déployer sur une reprise de Trachi (29e).

L’orage passé, les visiteurs répondaient par une magnifique frappe de G. Ahamada, que détournait Blancheton d’une belle horizontale (34e). Une frappe de H. Alic était repoussée par la défense, tandis que la tête de Traoré s’envolait de peu au-dessus (42e).

 

Au retour des vestiaires, le rythme restait tout aussi élevé. Les occasions fusaient de part et d’autre, avant qu’Armand Raimbault, l’entraîneur adverse, ne commence à faire quelques changements qui allaient s’avérer décisifs. La plus grosse occasion se situait à la 68e minute : Blancheton réalisait trois arrêts exceptionnels de suite. Les Chauraisiens reculaient, mais tenaient bon, même si la fatigue semblait les envahir. Avoine continuait à pousser et allait être récompensé sur un but litigieux. La reprise de Sakhi, ralentie par Blancheton franchissait de peu la ligne de but selon M. Ducasse, arbitre de la rencontre, avant d’être dégagée par Toumin (0-1, 88e).

 

Cor. NR : Bruno Ahime

Mi-temps : O-O.

 

Arbitre : M. Ducasse.

 

But : sakhi (88e).

 

Avertissements : à chauray. Blanche-ton (88e), E. FOUlon (90e).

 

A chaud

 

« Frustrant de prendre un but comme ça »

 Quentin Toumin (défenseur de chauray) :

« C’est dommage et très frustrant, car je trouve qu’on avait réalisé une première mi-temps très cohérente, on n'avait pas concédé de réelles occasions, mis à part en début de match où ils se procurent une situation un peu chaude. Je pense qu'on a fait jeu égal en ayant nous aussi quelques occasions, où on joue un peu mal les coups. En deuxième mi-temps, ils ont poussé, mais on s’est montré solides, sans être forcément trop inquiétés. On a reculé un peu. mais on a continué à être très cohérents. C'est dommage de prendre un but alors que le ballon n'a pas franchi la ligne. Ce qui m'ennuie, c’est que l'arbitre assistante n'est pas sur la ligne et moi je suis sûr que le ballon n'est pas rentré. C'est très frustrant de prendre un but comme ça. surtout à la 88e.»

 

Jérémie Delenne (entraîneur de Chauray) :

« Déçu de prendre un but qui n'est peut-être pas rentré. Après, on est tombé contre une belle équipe et on a proposé une belle opposition. On n'a pas à rougir de notre match, je pense. C’est la coupe de France. Aujourd'hui ça ne nous sourit pas sur des détails, on savait que ça pouvait basculer d’un côté comme de l'autre. On avait fait en sorte de bien se préparer, sans se mettre plus de pression que ça. Je suis surtout déçu d'avoir perdu sur un fait de jeu. »

 

Armand Raimbault (entraîneur d'Avoine chinon) :

« on s'attendait exactement à ça, car on sait que chauray n'est pas une RI. On sait aussi que c'est le premier but qu'ils prennent cette année, on était prévenus, les gars ne les ont pas pris de haut. On s'est montré sérieux. C'était une heure de combat équilibré. Après, sur la dernière demi-heure, on a un peu pris le dessus, surtout physiquement. Les entrants chez nous ont été décisifs aussi. Je suis content pour les joueurs, et je félicite Chauray pour leur match, parce que après, aller aux pénaltys c'est vraiment la loterie et ils auraient pu nous sortir. Surtout, leur gardien avait déjà fait un gros match. Maintenant on va essayer de continuer. On sait qu'on se déplacera à Châtellerault dans trois semaines.»

Galerie Photos >>ICI<<

52464420278_9ef1282802_h.jpg

Photo Michel D. FCC-AVOINE