REGIONAL 1
12ème Journée (Aller)
FC  CHAURAY  -  ES. BUXEROLLES 
es-buxerolles.png
800px-Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente
Compositiono-Récupéré.jpg
buxerolles

Photo   -   FCC - BUXEROLLES  2021

Art. NR du 28 Nov. 2021

 

 

Chauray menait mais perd dans les arrêts de jeu !

Alors qu’ils menaient au score à la 90e minute, les Chauraisiens se sont fait rejoindre, puis dépasser dans le temps additionnel.
En panne de victoires depuis sept rencontres, le FC Chauray a vécu samedi soir un scénario dont il se serait bien passé. Mais qui met en avant quelques similitudes avec les rencontres précédentes.
Les coéquipiers de Jocelyn Paris sont victimes de fait de jeu, oui. La malchance les poursuit, également. Mais on ne peut pas attribuer à ces uniques critères, la responsabilité des mauvais résultats actuels des Chauraisiens. Parvenir à la fin d’une première mi-temps, qu’ils ont largement dominée avec deux buts d’avance, ils en ont eu l’occasion. Mais n’en ont pas profité. Ce serait omettre également le courage, l’abnégation et la détermination de leur adversaire, qui y a cru jusqu’au bout.
Au bout du compte, seul un penalty transformé par Paris juste avant la pause, a permis à Chauray de rejoindre les vestiaires avec la plus petite des avances. Et pourtant, Dieu sait si les occasions se sont accumulées. Qu’elles soient l’œuvre de Trachi (10e) sur coup franc ou d’une frappe croisée (38e), Paris de la tête (22e) ou d’une reprise du gauche (25e), Soro repris in extremis (31e), ou encore par Métois d’une tête lobée (39e). Bien que par deux fois, côté Buxerollois, Mehl fut bien près d’ouvrir la marque (15e, 35e).
Mais quelle prestation de très haut niveau de Guy Sadeler dans la cage buxerolloise !
Au retour des vestiaires, la physionomie allait changer. Les visiteurs, tout heureux de s’en sortir avec si peu de dégâts, allaient prendre le jeu à leur compte, et pousser afin de combler leur retard. Au bout de deux minutes, l’arbitre leur accordait un penalty (47e), avant que le juge assistant ne l’annihile pour cause de hors-jeu préalable. Puis suite à un coup franc de Bénéat dans la boîte, la reprise en demi-volée de Discépoli était claquée par Douard (55e). Peu de temps après, sur un caviar de centre enroulé de Toumin dont il a le secret, Vangée était tout proche de tromper son propre gardien (58e). Mais les mouches avaient changé d’âne.
Les visiteurs faisaient preuve de plus de vitalité. Et c’est à l’entrée du temps additionnel que la tendance allait s’inverser. Sur deux actions quand même très litigieuses, qui permettront à Angély d’égaliser (90e), puis à Discépoli de donner la victoire aux siens (90e +3).

Galerie Photos  >>>ICI<<<

 

 

********************

Montmorillon enregistre un quatrième succès de rang quand Buxerolles met fin à une série de quatre revers. Poitiers cartonne encore.

Chauray : 1 Buxerolles : 2 Alors qu’ils menaient à la 90e minute, les Chauraisiens se sont fait rejoindre, puis dépasser dans le temps additionnel. Ils avaient pourtant largement dominé la première période en se procurant de nombreuses occasions de mener de deux buts à la pause. Sans en profiter cependant. La faute, aussi, au courage, à l’abnégation et à la détermination de leurs adversaires.
Au bout du compte, seul un penalty transformé par Paris, juste avant la mi-temps, permettait à Chauray de rejoindre les vestiaires avec la plus petite des avances (1-0, 41e). Et pourtant, les occasions s’étaient accumulées. Trachi (10e) sur coup franc ou d’une frappe croisée (38e), Paris de la tête (22e) ou d’une reprise du gauche (25e), Soro repris in extremis (31e), ou encore par Métois d’une tête lobée (39e). A chaque fois, Sadeler, auteur d’une prestation de haut niveau dans le but buxerollois, s’interposait.
Au retour des vestiaires, les visiteurs prenaient le jeu à leur compte. Au bout de deux minutes, l’arbitre leur accordait un penalty (47e), avant que le juge assistant ne l’annihile pour cause de hors-jeu préalable. Puis suite à un coup franc de Bénéat, la reprise en demi-volée de Discépoli était claquée par Douard (55e). Les Buxerollois faisaient preuve de plus de vitalité. Et c’est à l’entrée du temps additionnel que la tendance allait s’inverser avec Angély pour l’égalisation (1-1, 90e), puis Gomis pour le but de la victoire de l’ESB (1-2, 90e+3).


Mi-temps : 1-0 

Buts : pour Chauray, Paris (41e sp) ;

pour Buxerolles, Angély (90e), Gomis (90e +3). 

Avertissements : à Chauray, Toumin (61e), Paris (90e +3), Douard (90e +3) à Chauray ;

à Buxerolles, Méteyer (81e).

buxerolles

Photo   - FCC - BUXEROLLES  2021